Accueil » Pour comprendre la presbytie… c’est par ici !
Défauts visuels

Pour comprendre la presbytie… c’est par ici !

Les caractères de votre magazine préféré vous semble soudainement trop petits ?
Vous avez tendance à tendre quelque peu les bras afin de pouvoir lire correctement, particulièrement si la lumière vient à faiblir ?
Rien de bien grave, vous venez d’atteindre la tranche d’âge ou chacun d’entre nous est inévitablement atteint de presbytie. Au vu de l’espérance de vie actuelle, avoir 40 ou 45 ans ne constitue pas un âge canonique inavouable, même s’il faut bien se rendre à l’évidence, notre vue de près n’est plus aussi performante. Mais alors que se passe t-il ?

Quelques chiffres pour vous présenter la presbytie

Si la France compte aujourd’hui environ 26 millions de presbytes, soit 100% des plus de 45 ans, en Europe occidentale le pourcentage de personnes touchées par cette pathologie atteint 40%.
Sur le plan mondial, malgré la population extrêmement jeune de certains pays, c’est tout de même un quart de la population qui est atteint de presbytie.
L’âge aidant, la qualité de la vision s’altère naturellement, l’acuité se réduisant d’environ 25%.

Définition de la presbytie

Trouble de la vision particulièrement répandu, la presbytie est en fait une évolution naturelle de l’oeil liée à l’âge. Sur ce point précis, les citoyens du monde entier sont sur un pied d’égalité, 100% d’entre nous deviendront presbyte peu après avoir atteint la quarantaine, c’est un phénomène incontournable !
Concrètement c’est une diminution de la faculté qu’à notre oeil à effectuer la mise au point sur des sujets proches, on parle également de la diminution de l’amplitude d’accommodation.

Les symptômes de la presbytie

Apparition de difficultés pour la vision de près
Fatigue visuelle
Maux de tête éventuels

Pourquoi devient-on presbyte ?

Ces difficultés de mise au point à courtes distances sont dues au vieillissement d’une petite lentille transparente et bombée sur ses deux faces au sein de notre oeil : le cristallin. Surprenant dans son fonctionnement, ayant la faculté de modifier rapidement sa courbure, son adaptabilité record lui permet de voir net à toutes les distances.
Cependant, avec le temps, le cristallin va perdre de son élasticité, s’épaississant en accumulant des cellules qui se superposent.
Le muscle ciliaire joue correctement son rôle en se contractant, mais le cristallin perd de sa souplesse et n’est plus en capacité de se bomber afin de faire converger les faisceaux de lumière sur la rétine, la distance minimale de mise au point augmente inéluctablement, passant d’environ 5 cm pour un nouveau-né, à 25 cm à 40 ans, puis 50 cm à 50 ans avant d’atteindre 2 mètres à partir de 70 ans.
Si la presbytie s’installe généralement à partir de 40-45 ans, le processus de vieillissement du cristallin démarre en fait dès notre naissance.

A quelle fréquence devons-nous consulter un ophtalmologue ?

S’il est recommandé de consulter régulièrement un médecin spécialiste tout au long de sa vie afin de faire contrôler sa vue, il existe des tranches d’âge où ces contrôles nécessitent une fréquence accrue.
Avant 45 ans on considère qu’une visite tous les cinq ans est suffisante, puis environ tous les deux à trois ans entre 45 et 60 ans pour ensuite consulter tous les deux ans vers l’âge de soixante ans.

Traitement de la presbytie : des solutions adaptées et personnalisées

La presbytie se matérialisant par une altération de la vision de près, l’objectif du traitement est donc d’apporter une correction de cette vision proche tout en conservant une vue lointaine qualitative.
Le moyen le plus fréquemment utilisé pour traiter l’altération visuelle due à la presbytie est donc constitué par des verres ou des lentilles convergentes.
Même si l’immense majorité des personnes corrige leur presbytie par le port de lunettes (95%), nous aborderons également le cas des lentilles de contact et de la chirurgie réfractive.

Les différents types de verres correcteurs

Nous allons passer en revue quatre types de verres correspondant à différents profils de correction.

1 . Les lunettes loupes ou lunettes de lecture
Idéale pour corriger une presbytie débutante, elle apporte, comme leur nom l’indique, un confort certain pour la lecture de près et pourront se révéler précieuses en lunettes d’appoint ultérieurement.
Très accessibles financièrement, vous pouvez les acheter en pharmacie, chez un opticien ou sur internet sans aucune prescription.
Revers de la médaille, les verres n’étant pas toujours d’une grande qualité, ces lunettes devront être portée de façon occasionnelle au risque de créer une fatigue visuelle et des rougeurs oculaires.

2 . Les verres unifocaux ou à simple foyer
A la différence des lunettes loupes, ces verres vous seront prescrits par votre ophtalmologiste.
Leur fonction est de corriger la vue de près uniquement, ce qui signifie que vous serez gêné en vue intermédiaire ou lointaine et devrez donc les ôter à chaque fois que votre regard se portera sur une personne ou un objet éloigné de seulement quelques mètres.
Ces verres sont donc conseillés pour les presbytes ne portant leurs lunettes qu’occasionnellement, pour lire par exemple.

3 . Les verres bifocaux ou à double foyers
Ces verres compensateurs disposent de deux convergences optiques, la partie supérieure pour voir de loin et la partie inférieure pour voir de près.
Ce type de verre a progressivement disparu depuis le début des années 1990 et l’apparition des verres progressifs.
Ils conservent néanmoins une certaine utilité pour des adaptations particulières, qu’il s’agisse d’équipement professionnel ou de basse vision.

4. Les verres progressifs
Leur promesse est à la fois simple et performante : voir net quelle que soit la distance.
En effet, la puissance optique progressive de ces verres permet une vue lointaine dans la partie supérieure et une vue de près dans la partie inférieure sans sacrifier les zones de vision intermédiaires.
Bénéficiant d’améliorations constantes, les verres progressifs permettent de recouvrer une vue sans limitation mais peuvent parfois, selon les personnes, nécessiter un temps d’adaptation.
Cette solution corrective est idéale en terme de confort et presque incontournable pour les presbytes ayant également besoin d’une correction de loin.

Les lentilles de contact

Les réfractaires au port de lunettes peuvent se tourner vers les corrections apportées par les lentilles de contact qui comptent trois sous-catégories.

1 . Les lentilles monovision ou simple foyer
Le principe consiste à corriger un oeil en vision de près et l’autre en vision lointaine.

2. Les lentilles bifocales
Ces lentilles superposent deux images en vision proche et lointaine et laisse notre cerveau effectuer le choix le plus adapté.

3. Les lentilles progressives
Ces lentilles sont constituées de plusieurs zones concentriques de correction différente.
Le centre de la lentille permet la vision de près alors que plus on se dirige vers la périphérie, plus on corrige la vision de loin. Le mécanisme repose en fait sur le degré de dilatation de la pupille.

Lunettes progressives ou lentilles progressives ?

Les avantages et inconvénients des deux solutions sont différents.
Dans le cas de lentilles progressives, la vision est identique quelle que soit la position du regard alors que la vision intermédiaire et le champs visuel sont meilleurs qu’avec des lunettes.
Sur le plan de l’adaptation il est normal de voir flou les premiers jours, notre cerveau ayant besoin de temps pour s’adapter.

Notons cependant que le taux d’échec à l’adaptation de lentilles progressives est relativement important, variant de 30 à 90% selon le médecin et son habitude à corriger la presbytie. Il est donc conseillé de se rendre chez un ophtalmologiste spécialisé en adaptation de lentilles.

La chirurgie réfractive

Le recours à la chirurgie est rarement proposé comme solution corrective aux personnes atteintes uniquement de presbytie, mais plus couramment aux patients souffrant de myopie, d’astigmatisme ou d’hypermétropie.
L’objectif de la chirurgie réfractive consiste à ne plus porter de lunettes.

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez sur une étoile pour le noter !

Note moyenne : 0 / 5. Vote comptabilisé : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à l'évaluer

Catégories

août 2021
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031