Accueil » Orthokératologie : corriger sa vue grâce à des lentilles de nuit
Innovation

Orthokératologie : corriger sa vue grâce à des lentilles de nuit

Myope et/ou astigmate, vous êtes las de contempler la vie par le biais du prisme de vos lunettes ou de vos lentilles ? L’idée de la chirurgie réfractive vous effraie ?
La promesse de l’orthokératologie est simple, quant à son principe, porter des lentilles la nuit pour bien voir le jour !
Sur quoi repose cette technologie ? Qui peut en bénéficier ? Existe-t-il des risques ou des contre-indications ?
Monoeil s’est penché sur cette technique alléchante afin de vérifier si les résultats sont à la hauteur de l’espoir suscité… séquence explication !

Comment fonctionnent ces lentilles de nuit ?

L’orthokératologie propose de corriger votre vue de façon temporaire, en modifiant la courbure de votre cornée grâce au port de lentilles semi-rigides à géométrie particulière pendant votre sommeil.
Durant la nuit, ces lentilles vont exercer une légère pression sur votre cornée de façon à amincir la partie centrale tout en épaississant la périphérie.
Les couches cellulaires profondes de l’oeil ne sont pas touchées, seule la courbure de la surface de la cornée se trouve modifiée de façon artificielle et temporaire, le plus souvent pour une durée de 24 heures, voir 48 heures pour les myopies les plus faibles.
Ainsi, quelques heures de port nocturne de ces lentilles de nuit permettent de recouvrer une excellente acuité visuelle, sans correction optique, dès le lendemain matin, de l’ordre de 8/10 à 10/10.
La cornée reprenant sa forme naturelle dans un laps de temps compris entre 24 et 48 heures, cela nécessite de porter à nouveau les lentilles correctives la nuit suivante.

Qui peut bénéficier de lentilles d’orthokératologie ou ortho K ?

Ces lentilles à port nocturne s’adressent principalement aux personnes souffrant de myopie, d’astigmatisme, d’hypermétropie et de presbytie débutante, ne supportant plus de porter des lunettes et nourrissant des craintes envers la chirurgie.
Elles peuvent aussi convenir à des profils de personnes auxquelles le port de lentilles classiques a été déconseillé, les sportifs pratiquant leur activité en milieu poussiéreux ou aquatique notamment.
Sur le plan des performances, ces lentilles de nuit sont en capacité de corriger des myopies de l’ordre de – 4 dioptries et un astigmatisme jusqu’à – 2,5 dioptries.

Les enfants peuvent-ils porter ces lentilles correctives ?

Dans la théorie, les enfants peuvent porter ces lentilles de nuit sans aucun souci, mais, dans la pratique, les spécialistes conseillent d’attendre que l’enfant soit en mesure de respecter les mesures d’hygiène nécessaire afin de poser et ôter ses lentilles lui-même.
L’enfant peut porter ces lentilles dès l’âge de 8/10 ans, à la condition expresse que ses parents surveillent l’opération de pose et de retrait.
En outre, il semblerait que l’orthokératologie soit en mesure de freiner ou stabiliser la myopie chez l’enfant, une étude est en cours à ce propos.

Efficacité et confort des lentilles de nuit

Sur le plan de l’efficacité, c’est une technique qui donne généralement de très bons résultats, le gain optimal étant observé en moyenne une semaine après le port des lentilles, en fonction du degré de myopie du patient et de sa plasticité cornéenne.

Des personnes ayant testé ces lentilles parlent d’un effet surprenant, puisque le matin ils voient parfaitement, un peu comme si ils avaient 10/10 aux deux yeux.
Cela ouvre de nouvelles perspectives, permettant de pratiquer des activités sportives comme le VTT, la natation ou encore de conduire son véhicule sans porter de lunettes.
Fini les désagréments liés au port de lentilles classiques, comme la sécheresse oculaire dans les pièces climatisées.

D’après les remontées d’informations des médecins formés à cette technique, la très grande majorité des patients se déclarent satisfaits de ces lentilles, même si il faut entre une semaine à un mois pour se sentir totalement à l’aise.
Bien sûr un inconfort léger peut être ressenti la nuit, comme une gêne assimilée à la présence d’un corps étranger, mais rien de rédhibitoire.

Quels sont les risques et contre-indications ?

Les contre-indications sont très rares et ne concernent uniquement que les personnes atteintes de pathologies touchant la surface de la cornée telles que le kératocône (dégénérescence de la cornée) ou les dystrophies cornéennes.

En outre, dans les cas de déficience lacrymale ou de cornée très plate, les résultats attendus seront plus aléatoires.

Le seul risque véritable est constitué par le déplacement de la lentille durant la nuit, par la faute d’un oreiller qui touche l’oeil par exemple. La seule conséquence sera de voir un peu moins bien le lendemain.

Certains détracteurs s’interrogent sur la crainte d’une déformation définitive de la cornée après plusieurs années d’utilisation nocturne. Qu’en est-il réellement ? Même s’il est vrai qu’il n’existe pas encore suffisamment d’études sur le long terme en France, dans les pays où cette technique est en place depuis plus longtemps, comme aux Etats-Unis ou en Chine, avec une quinzaine d’années de recul, il n’a pas été relevé de problèmes particuliers.

Comme pour toutes lentilles de jour, le risque le plus important est infectieux, comme par exemple celui d’une inflammation superficielle de la cornée ou kératite. Ainsi les spécialistes insistent sur l’importance des règles d’hygiène concernant la manipulation des lentilles ainsi que leurs étuis. D’où l’obligation pour les parents de surveiller leurs jeunes enfants afin de veiller au respect des règles de propreté tout en surveillant les éventuelles rougeurs pouvant apparaître. Ces lentilles spécifiques nécessitent une adaptation par le praticien au risque d’irriter la cornée et favoriser les risques infectieux si celle-ci est inadéquate.

Chaque soir, la pose des lentilles doit donc s’effectuer avec des mains soigneusement lavées au préalable et le matin il faudra laver, rincer et décontaminer les lentilles rigides avec une solution spécifique, souvent à base d’acide hyaluronique.

Quel spécialiste voir pour la prescription de ces lentilles de nuit ?

Afin d’optimiser ses chances de succès, il est important de consulter un ophtalmologiste contactologue formé à l’orthokératologie.
Encore peu de médecins sont formés à cette technique en France, mais vous pourrez trouver le praticien le plus proche de chez vous grâce à la SFOALC (Société française des Ophtalmologistes Adaptateurs de Lentilles de Contact).

C’est lors de la première consultation que votre médecin spécialiste va prendre les mesures de votre cornée, veiller à ce que vous ne présentiez pas de contre-indications et vous établir la prescription pour votre opticien qui est chargé de les commander.
Il est important de noter que les opticiens ne sont pas autorisés à prescrire et adapter ce type de lentilles.
Vos lentilles étant disponibles généralement une semaine après votre dépôt d’ordonnance chez votre opticien, vous devrez reprendre rendez-vous chez votre ophtalmologiste afin de vous familiariser avec les mesures d’hygiène ainsi que la manipulation du produit.

Les visites de contrôle chez votre médecin seront régulières. Votre première visite aura lieu le lendemain de la première nuit où vous aurez porté les lentilles. Les contrôles suivants s’effectueront après une semaine, trois semaines, deux mois, six mois et un an.

Combien coûtent des lentilles d’orthokératologie ?

Le coût de l’adaptation varie entre 250 et 400 euros, selon votre lieu de résidence, et la paire de lentille pour adulte de 400 à 450 euros.
La prise en charge par l’assurance maladie n’étant pas assurée, il faudra compter sur un budget annuel de l’ordre de 650 à 850 euros. Certaines mutuelles offrant un remboursement partiel, vous pourrez vous rapprocher de votre organisme pour connaître leur participation éventuelle.

Précisons enfin que les lentilles d’orthokératologie doivent être renouvelées tous les 12 à 18 mois.

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez sur une étoile pour le noter !

Note moyenne : 5 / 5. Vote comptabilisé : 1

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à l'évaluer

Catégories

octobre 2021
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Les mieux notés :