Accueil » La pollution de l’air accentuerait les risques de DMLA
Prévention

La pollution de l’air accentuerait les risques de DMLA

Chacun d’entre nous sait aujourd’hui que la pollution de l’air est responsable de nombreuses affections, qu’il s’agisse d’infections respiratoires, d’accidents vasculaires cérébraux, de maladies cardiaques ou pulmonaires. Mais saviez-vous que les particules fines qui s’ancrent dans nos poumons et notre circulation sanguine seraient également potentiellement responsables d’atteintes visuelles et d’une perte accrue de la vision ? Nous faisons le point pour vous sur ce facteur de risque non négligeable mis en lumière par une équipe de chercheurs britanniques.

La pollution de l’air fléau du monde moderne

Mis à part si vous vivez en ermite sur un atoll isolé du Pacifique Sud ou au milieu des rennes au coeur de la taïga sibérienne, vous faites plus sûrement partie des 91% de la population mondiale vivant dans un lieu où les niveaux de qualité de l’air dépassent les limites fixées pour les polluants présentant des risques pour la santé. D’ailleurs, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) précisait en 2018 que pas moins de 7 millions de décès par an seraient dus à la pollution atmosphérique.
Véritable problème de santé publique, les différents polluants, tels que les particules fines, le dioxyde d’azote, le dioxyde de soufre ou encore l’ozone, sont, on le sait déjà, responsables, entre autres, de cancers pulmonaires et de maladies respiratoires chroniques ; mais quand est-il au regard de notre santé oculaire ?
Nous savions depuis fort longtemps qu’une exposition fréquente et répétée aux particules fines (elles mesurent moins de 2,5 micromètres) peut provoquer une irritation des yeux et de la gorge, mais peuvent-elles avoir des conséquences néfastes sur notre vision ?

Corrélation entre pollution de l’air et risque de développement d’une DMLA

Afin de mieux appréhender le rôle de la pollution de l’air dans le développement des maladies oculaires, une équipe de chercheurs britanniques a pu étudier un panel de 116 000 personnes inscrites dans la UK Biobank, toutes âgées de 40 à 69 ans.
Il a été demandé à ces participants de signaler si leur médecin leur avait diagnostiqué une dégénérescence maculaire cérébrale liée à l’âge (DMLA). En parallèle, les chercheurs ont estimé les niveaux annuels de pollution de l’air autour des lieux d’habitation des déclarants. Ces mesures de pollution de l’air ambiant comprenaient les particules fines, le dioxyde et les oxydes d’azote.
Publiés dans le British Journal of Ophtalmology, les résultats de l’étude suggèrent que les personnes, exposées à de hauts niveaux de pollution, dont bien sûr les particules fines, présentaient un risque plus élevé de l’ordre de 8% de développer une DMLA.
Les personnes, exposées à d’autres polluants tels que le dioxyde d’azote, présentaient davantage de risques d’être confrontées à des changements d’épaisseur de la rétine.

Des résultats d’étude à relativiser

Les conclusions de l’étude, bien qu’ayant fourni des informations claires sur les preuves croissantes des effets néfastes de la pollution de l’air, doivent cependant être nuancées. En cause, le faible nombre de participants ayant reçu un diagnostic de DMLA, l’étude ne pouvant donc à elle seule prouver le lien de cause à effet.
N’en demeure pas moins que les résultats obtenus suggèrent potentiellement l’effet délétère d’une exposition aux polluants, ceux-ci pouvant affecter notre organisme de façon plus importante que nous ne le soupçonnions. Les auteurs de l’étude déclarent que la pollution de l’air peut affecter l’oeil de manière indirecte, que ce soit par l’inflammation ou le stress oxydatif, deux systèmes de défense permettant à notre organisme de lutter contre les substances toxiques ou étrangères.
Reste à mener des recherches complémentaires pour examiner plus en avant ce lien de causalité et rassembler des preuves sur les risques encourus à long terme pour notre santé visuelle.

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez sur une étoile pour le noter !

Note moyenne : 0 / 5. Vote comptabilisé : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à l'évaluer

Catégories

septembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930