Accueil » Diplopie ou quand l’image se dédouble…
Pathologie des yeux

Diplopie ou quand l’image se dédouble…

Si la colère vous fait voir rouge, la diplopie vous fera voir double.
Alors que l’on parle volontiers de « coquetterie dans l’oeil » concernant les personnes atteintes de strabisme, la diplopie peut pour sa part constituer un trouble de la vision très dérangeant en vous imposant une vision double du monde au sein duquel vous vivez, une forme de gémellité des objets observés.
La diplopie peut toucher un seul oeil ou les deux, on parle alors de diplopie monoculaire ou binoculaire. Ce trouble de la vision peut également affecter notre vision de façon occasionnelle ou permanente, être le symptôme révélateur d’une simple fatigue ou de pathologies plus importantes comme une atteinte neurologique. De même, l’apparition des deux images peut s’effectuer de façon superposée, horizontale ou verticale.
Nous nous sommes intéressés aux causes de la diplopie, à ces symptômes ainsi bien sûr qu’aux solutions permettant de la traiter. Suivez le guide !

Les différentes formes de diplopie et leurs causes

  • La diplopie monoculaire est caractérisée par le fait que l’image double subsiste sur l’oeil ouvert lorsque l’autre oeil est fermé. Cette forme de diplopie est liée à une déviation des rayons lumineux au sein de l’oeil. Ce phénomène peut-être causé par un astigmatisme peu ou pas corrigé, par un kératocône, une cataracte ou encore un problème rétinien.
  • La diplopie binoculaire se caractérise pour sa part par un arrêt de la vision double lorsqu’on ferme un oeil. Cette forme de vision double peut être permanente ou intermittente, apparaître dans certaines positions du regard et pas dans d’autres, se modifier en fonction de la position de notre tête et varier en fonction de notre état de fatigue. Le plus souvent liée à un strabisme, il s’agit d’un trouble de l’oculomotricité, donc du muscle commandant la position de l’oeil. Les causes peuvent être nombreuses et variées prenant la forme d’une infection, d’une tumeur, d’une hypertension, d’une consommation excessive d’alcool ou encore d’un diabète.
  • La diplopie horizontale fait apparaître les deux images dédoublées l’une à côté de l’autre ce qui correspond à un strabisme convergent ou divergent. Dans cette situation on recherche essentiellement une paralysie du sixième nerf crânien qui altère la capacité à tourner l’oeil vers l’extérieur, même si d’autres causes sont envisageables.
  • La diplopie verticale fait apparaître les deux images l’une au-dessus de l’autre. On recherchera alors une paralysie du troisième ou du quatrième nerf crânien, même si là aussi d’autres causes sont possibles, qu’il s’agisse par exemple de maladie thyroïdienne ou de fracture orbitaire…
  • La diplopie oblique présente une image inclinée par rapport à l’autre ce qui l’associe fréquemment à une diplopie verticale pouvant traduire une paralysie du quatrième nerf crânien.

Quels sont les symptômes liés à la diplopie ?

Différents symptômes peuvent apparaître nécessitant une consultation médicale. On note principalement les facteurs suivants :

  • une sensation d’oeil exorbité,
  • une douleur aux yeux,
  • des maux de tête,
  • des vertiges et/ou des difficultés lors de la marche,
  • des troubles du langage,
  • une affection musculaire comme une myopathie endocrinienne.

Les conséquences d’une diplopie se traduise bien évidemment par des difficultés pour lire, écrire, conduire ou tout simplement travailler, ce qui explique la nécessité d’une prise en charge médicale rapide.

Comment traiter la diplopie ?

Le traitement pouvant être appliqué à la vision double nécessite avant toute chose d’en déterminer la cause exacte. Votre praticien effectuera donc un examen du fond d’oeil à l’aide d’un microscope binoculaire afin d’établir son diagnostic et dans le cas le plus fréquent d’une atteinte binoculaire, un test orthoptique sera également en mesure de déterminer quel muscle oculomoteur est défaillant.
Concernant les diplopies binoculaires, le premier conseil donné consiste souvent à masquer un oeil avec un bandeau de façon à recouvrer une vue normale avec l’autre oeil et pouvoir poursuivre ses activités quotidiennes avec une moindre gêne dans l’attente d’une guérison qui peut parfois survenir d’elle-même. Dans l’hypothèse de diplopies chroniques, des verres prismés peuvent permettre au patient de recouvrer une vision dépourvue de troubles grâce au port de lunettes.

A chaque cause correspond un traitement :

  • Si une faiblesse des muscles oculaires est à l’origine de la vision double, le traitement sera d’ordre chirurgical.
  • En cas de glycémie incontrôlée chez des patients diabétiques, le traitement adapté passe par un contrôle de la glycémie et/ou de l’insuline.
  • Certaines causes peuvent nécessiter un recours à une médication spécifique.

Concernant les diplopies monoculaires, le traitement approprié est celui de la cause, par exemple une chirurgie dans le cas d’une cataracte ou d’un kératocône.

Que faire lors de l’apparition d’une vision double ?

Première recommandation, ne pas paniquer en cas de vision double soudaine, il peut s’agir d’un problème mineur lié à un épisode de fatigue ou de stress, mais ce trouble de la vision peut également être le signe visible d’une affection plus sérieuse. Il est donc fortement conseillé de consulter un ophtalmologiste rapidement afin de poser un diagnostic et de traiter la cause de la diplopie.

Cet article vous a-t-il plu ?

Cliquez sur une étoile pour le noter !

Note moyenne : 2.3 / 5. Vote comptabilisé : 3

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à l'évaluer

Catégories

décembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Les mieux notés :